La modélisation prédictive : en quoi consiste-t-elle ?

La modélisation prédictive, qui se traduit par Predictive Modeling en anglais, désigne un ensemble de méthodes qui permettent de récolter et d’analyser des données spécifiques. Ainsi, celles-ci peuvent être interprétées de façon à pouvoir établir des pronostics relatifs aux futurs comportements de consommateurs, tendances ou événements. Ces prédictions n’étant pas certaines, elles sont plutôt considérées comme des probabilités. Mais plus il y a de données à traiter, plus les probabilités deviennent possibles.

 

La modélisation prédictive peut éventuellement apparaître comme un outil d’aide à la décision. Quelles sont les trois phases de la modélisation prédictive ? En effet, ce processus se décompose en trois phrases : le Training, le Contrôle et les Pronostics. 

 

Phase 1 de la modélisation prédictive : le Training

 

Tout d’abord, le Training consiste à collecter et analyser des données. Pendant cette phase, les facteurs les plus pertinents sont déterminés. Par exemple, dans le cadre d’un site e-commerce, l’historique d’achat d’un client peut être analysé afin d’en savoir plus sur la clientèle : les facteurs en question sont donc l’âge, le sexe, le statut social, etc. Les clients peuvent alors être classés par segments.

 

Phase 2 de la modélisation prédictive : le Contrôle

 

Puis, le Contrôle consiste à valider ou non, à partir de nouvelles données recueillies, les pronostics établis pendant la phase de Training. Ces nouvelles données représentent ainsi une autorité de surveillance, qui propose de mesurer leur fiabilité et leur exactitude. Les pronostics peuvent alors être modifiés en conséquence.

 

Phase 3 de la modélisation prédictive : les Pronostics

 

Enfin, la phase des Pronostics consiste à partir des résultats des deux premières phases pour formuler des pronostics. Si de nouvelles données ont été recueillies, il peut être judicieux d’effectuer des vérifications supplémentaires. Dans le cas du e-commerce, les pronostics peuvent porter sur les produits qu’un segment spécifique de la clientèle peut apprécier.